Le Jardin Botanique

 

 

Le Jardin Botanique de Padoue date de 1545, ce qui en fait le jardin botanique universitaire le plus ancien d’Europe. Il est situé au cœur de la ville. Il fut construit après la délibération du Sénat de la République de Venise afin de remédier aux incertitudes concernant l’identification des plantes utilisées lors de différentes thérapies. En effet, des erreurs se produisaient souvent et il pouvait parfois y avoir des conséquences graves pour la santé des personnes. Sa création a donc permis de faire connaître les plantes médicinales grâce à un accès donné aux chercheurs et aux étudiants.

Il appartient à l’Etat mais il est prêté à titre permanent à l’université de Padoue qui est la seule responsable de sa gestion et de son entretien. La municipalité de Padoue offre un financement pour l’entretien de jardin et de l’infrastructure des serres. L’université de Padoue a acheté une partie de la zone proche du jardin afin d’y construire un jardin botanique « satellite » moderne et également pour éviter la destruction partielle des zones environnantes.

Dans le jardin, on trouve une grande collection de plantes rares, une ancienne bibliothèque et les collections botaniques de l’université. L’herbier est le deuxième plus grand d’Italie. La bibliothèque contient plus de 50 000 volumes et manuscrits. Un palmier de Saint-Pierre, aussi appelé « Palmier de Goethe » y a été planté en 1585 et il est encore présent de nos jours. L’écrivain allemand aurait été inspiré par le palmier lors de sa visite dans la ville en 1786 et aurait alors écrit sa théorie sur la métamorphose des plantes.

Le plan original du jardin a été conservé avec une parcelle centrale circulaire qui symbolise le monde entouré d’un anneau d’eau qui représente l’océan. A l’intérieur de la parcelle circulaire se trouve un carré divisé en quatre unités par des chemins orthogonaux, orientés vers les principales directions cardinales.

Il s’est aussi enrichi avec le temps avec de plus en plus de plantes provenant du monde entier. Actuellement, on compte environ 6000 espèces de plantes dans le jardin. Elles sont réparties par thème: plantes médicinales, plantes vénéreuses, plantes carnivores, plantes des monts Euganéens, espèces rares et espèces importées en Italie par le jardin lui-même. On peut aussi observer des conditions écologico-environnementales de la flore du maquis méditérranéen, de la flore alpine, des végétaux de tourbière, des plantes succulentes et de la serre tropicale.

Le jardin botanique est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. L’UNESCO le décrit ainsi : « Le jardin botanique de Padoue est à l’origine de tous les jardins botaniques du monde et représente le berceau de la science, des échanges scientifiques et de la compréhension des relations entre la nature et la culture. Il a largement contribué à l’essor de nombreuses disciplines scientifiques modernes, notamment la botanique, la médecine, la chimie, l’écologie et la pharmacie ».

Le jardin est une étape obligatoire pour les amateurs de botanique et ceux qui s’intéressent à la biodiversité.

 

Adresse : Via Orto Botanico, 15, 35123 Padova PD

Site Internet: http://www.turismopadova.it/fr/punti-di-interesse/jardin-botanique

Horaires d’ouverture: tous les jours sauf le lundi 9h-19h

Tarifs:

Plein : 10€

Enseignants et plus de 65 ans : 8€

6-18 ans, étudiants jusqu’à 26 ans, PadovaCard : 5€

Personnel et étudiants université de Padoue : Gratuit

Print Friendly, PDF & Email