Elena Lucrezia Cornaro Piscopia

 

 

Elena Lucrezia Cornaro Piscopia était une philosophe italienne. Elle est née en 1646 à Venise.

Son arrière-grand-père était un ami de Galilée. Son grand-père avait constitué une bibliothèque ainsi qu’une collection de peintures et d’instruments scientifiques.

Son père découvrit son potentiel et favorisa son enrichissement culturel afin qu’elle puisse contribuer au prestige de leur famille. Même s’il était extrêmement rare pour une femme de suivre des études, il fit tout ce qu’il put pour lui offrir la meilleure éducation possible en engageant les professeurs les plus prestigieux.

Elle étudia le grec, le latin, la théologie, les sciences et surtout la philosophie. Elle apprit aussi l’hébreu et l’espagnol. Elle devint également oblate bénédictine pour trouver un compromis entre sa vocation religieuse et ses études académiques.

Elle fut accueillie en 1669 à l’Académie Galiléenne de Padoue. Elle était alors réputée parmi les spécialistes italiens. Elle se rendit également à Rome, Sienne, Brescia et Venise. Elle était également reconnue à l’étranger.

Elle aurait pu obtenir un doctorat en théologie à l’université de Padoue mais l’évêque de la ville s’y opposa. En effet, il ne voulait pas qu’une femme obtienne ce titre. En fin de compte, elle obtint un doctorat en philosophie et fut accueillie dans le Collège des Médecins et des Philosophes des Savants Padouans. Cependant, elle ne put y enseigner à cause de son sexe.

Elle est morte à Padoue en 1684 après avoir été gravement malade. Elle est enterrée dans l’église Sainte-Justine. Elle restera à jamais la première femme qui a été diplômée d’un titre universitaire.

Découvrez d’autres personnalités de Padoue : https://www.alliancefr.it/padova/decouvrir-padoue/quelques-personnalites-de-padoue/

Print Friendly, PDF & Email