Le Palais de la Raison

 

 

Le palais de la Raison sépare la place des Herbes et la place des Fruits. Il fut construit en 1218-19 et il représente le pouvoir et la puissance de la commune de Padoue. Le « Magnum Palacium » fut construit sur deux étages.

Dans le passé, le rez-de-chaussée était dédié uniquement aux activités commerciales tandis que le premier étage était le siège du Tribunal de la Commune de Padoue. L’architecte Giovanni degli Eremitani ajouta entre 1306 et 1309 les loges qui donnent sur les places marchandes. Il suréleva aussi les murs du bâtiment d’origine et le recouvrit d’un toit en bois en forme de carène de navire.

Des vestiges d’édifices médiévaux démolis pour permettre la construction du palais de la raison ont été découverts grâce à des fouilles archéologiques effectuées en 1990 sous le Palais de la Raison. Ces fouilles ont permis, entre autres, de retrouver des traces de bâtiments tels que des tours, des maisons fortifiés, des palais publics et un puits.

Au début du XIVe siècle, Giotto peignit un cycle de fresques de plus de 600m de long après que la commune de Padoue lui demandât de décorer les murs de la grande salle. Pietro d’Abano aurait inspiré la symbologie complexe des thèmes astrologiques médiévaux des fresques. Malheureusement, ces fresques ont été détruites dans l’incendie du palais en 1420. Il ne reste que quelques fresques représentant des vertus attribuées à Giusto de Menabuoi, élève de Giotto. Elles étaient subdivisées en 333 carrés et se déroulaient sur trois bandes superposées. Le cycle de fresques montrait la vie sociale et civile au Moyen-Âge.

Aujourd’hui, les fresques présentes dans le palais sont du XIVè siècle et elles reprennent l’œuvre de Giotto. Elles sont composées de douze compartiments commençant par le mois de mars et finissant par le mois de février. Chaque compartiment est divisé en trois sections qui sont chacune composée de neuf panneaux.

La Pierre de la honte est conservée dans un angle du Salon. C’est sur celle-ci que les personnes qui ne pouvaient pas s’acquitter de leurs dettes étaient obligées de battre trois fois leurs fesses après s’être déshabillées et ce, en présence d’une assemblée comptant plus de cent personnes. En faisant cela, ces personnes étaient expulsées de Padoue après avoir renoncé à leurs biens.

On trouve aussi à l’intérieur du Salon un cheval en bois qui mesure presque six mètres de haut et qui a été réalisé en 1446 pour une joute historique. Il a ensuite été donné à la ville de Padoue en 1837 par la famille Capodilista. Le salon conserve la reconstruction de la pendule de Foucault depuis 2006. Il s’agit d’une sphère de fer et d’aluminium qui pèse 13kg et qui est accroché à un fil d’acier de 20 mètres de long.

De nos jours, la grande salle est un lieu d’exposition et de rencontres culturelles. Elle fait partie du cycle des monuments inscrits dans la candidature de Padoue à l’UNESCO en 2020.

 

 

Adresse : Piazza delle Erbe, 35100 Padova PD

Site Internet: http://www.turismopadova.it/fr/punti-di-interesse/le-palais-de-la-raison

Horaires d’ouverture: de mardi à dimanche de 9h à 19h

Tarifs:

Plein : 6€

Réduit : 4€

Print Friendly, PDF & Email