Découvrez les 8 sites de la candidature de Padoue à L’UNESCO comme ville des fresques du XIVè siècle

Communiqué de presse du 24/01/2019

traduction de Magali Boureux

Padova Urbs picta, voilà la candidature italienne UNESCO 2020.

C’est officiel: Padoue est la ville qui représentera l’Italie en 2020 pour être inscrite dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO avec la chapelle des Scrovegni de Giotto et des cycles de fresques du XIVe siècle.

Le 24 janvier 2019, la Commission Nationale Italienne pour l’UNESCO s’est en effet réunie. Présidée par Franco Bernabè, elle a évalué et rendu un avis positif pour la candidature padouane. A présent, le dossier et le plan de gestion en langue anglaise “Padova Urbs picta Giotto’s Scrovegni Chapel and Padua’s fourteenth-century fresco cycles” partiront pour Paris. C’est l’Ambassadeur italien Massimo Riccardo qui aura la charge de remettre toute la documentation au Centre du Patrimoine Mondial.

Les étapes de la candidature de Padoue suivent leur cours sans entrave, selon les délais et les moyens établis. C’est un parcours long et complexe commencé en 2014 et partagé avec les autres institutions qui sont propriétaires des lieux (l’Académie Galiléenne des Sciences, Lettres et Arts, la Basilique de saint Antoine et le Diocèse de Padoue), le conseil scientifique du Ministère pour les Biens et les Activités Culturels et l’Université de Padoue. Au cours de ces derniers mois, le travail effectué a amené à la rédaction en langue italienne et anglaise de tout le matériel demandé. Plus de 500 pages accompagnées de plus de 100 illustrations composent le dossier de candidature qui illustre en détail l'”exceptionnelle valeur universelle” des fresques du XIVe siècle padouan, ainsi que le plan de gestion et le document technique qui explique le plan d’administration future du site.

A partir du 1er février 2019, c’est le vrai parcours d’évaluation qui commencera, avec l’analyse de la documentation de la part de trente experts internationaux, l’inspection d’un expert sur les lieux pour constater l’exactitude de ce qui a été écrit au cours de l’automne, ceci dans l’attente d’une décision finale qui sera prononcée en juillet 2020.

Si le parcours vers l’inscription dans la Liste du Patrimoine Mondial est encore long, le pas franchi ces jours-ci est sans aucun doute décisif et historique pour la ville de Padoue, déclare l’adjoint à la culture Andrea Colasio, Je me dois de remercier les représentants de l’Académie Galiléenne, de la Basilique de saint Antoine et du Diocèse de Padoue qui travaillent avec nous pour cette candidature, et en particulier le MiBac et l’Université qui ont fourni le support de leurs compétences scientifiques jusque dans la phase délicate de traduction avec le Centre Linguistique de l’Université. Dès demain nous ferons partir le dossier entier par courrier express pour Paris. Et le maire Sergio Giordani de commenter: Il s’agit d’un résultat extraordinaire qui récompense la ville de Padoue et qui confirme son excellence au niveau mondial dans le domaine de l’art et de la culture. C’est le fruit d’un grand travail d’équipe qui se poursuivra maintenant avec plus d’acharnement et de conviction encore et de la part des experts internationaux. Nous sommes certains que notre candidature a tout pour passer le cap de cette évaluation aussi. Je suis heureux pour Padoue, mais je suis heureux aussi pour la Vénétie qui confirme cette année la candidature d’une autre excellence de notre terre: le Prosecco. Une ultérieure confirmation que notre Vénétie est une terre véritablement unique et extraordinaire.

Questo slideshow richiede JavaScript.

Vous pouvez retrouver ces informations et bien plus encore sur le site: http://www.padovaurbspicta.org/